Articles à la une

Véritable monument d’art médiéval, le Graduel de la collégiale de Saint-Dié a déjà traversé 5 siècles d’histoire. Nombreux sont les visiteurs à avoir pu admirer ses pages enluminées et ses quelques 1330 lettrines ! Afin qu’il demeure encore objet d’émerveillement et de fascination pour les décennies à venir, il convient d’en prendre soin et de le choyer.

1---Page-enluminee-des-Mines-de-Lorraine---folio-338r

Page enluminée des Mines de Lorraine (folio 338r) : le Graduel est un reflet de l’imaginaire collectif, des pratiques religieuses et de la vie médiévale et locale

2---Lettrine-enluminee---Un-B-agremente-de-motifs-vegetaux

Lettrine enluminée : un B agrémenté de motifs végétaux – Les enlumineurs s’inspiraient du monde qui les entouraient afin de décorer les manuscrits

3---Lettrine-enluminee---Un-E-agremente-de-grotesques-dessin-de-personnage-etrange

Lettrine enluminée : un E agrémenté de grotesques (dessins de personnages étranges)

 Composé de bois, de pièces métalliques, de cuir, de ficelle, de parchemins, d’encres diverses et de dorures, ce document patrimonial pèse environ 53 kg et mesure quasiment 80 cm !

Ce manuscrit contient plus de 700 pages de partitions musicales qui étaient destinées à être chantées par un chœur réuni autour de l’ouvrage lors d’offices religieux.

Document d’usage régulier, le Graduel a été beaucoup utilisé pendant plusieurs siècles. Il a ensuite été admiré régulièrement par les amateurs de patrimoine et les curieux d’ici et d’ailleurs.

4 Graduel en 19101

Photographie d’une des salles de l’ancienne bibliothèque de Saint-Dié où trônait le Graduel – (Cliché d’Adolphe Weick, I A 125, 1910)

 

Les aléas de l’histoire n’ont pas toujours permis sa conservation optimale. Par exemple, son sort lors de la Seconde Guerre mondiale est très méconnu et il est probable que le manuscrit ait été conservé, voire caché dans un lieu inadéquat à sa conservation. Cela aura au moins permis de le sauver du gigantesque incendie de Saint-Dié de 1944.

Pour l’ouverture de la nouvelle médiathèque, le Graduel va bénéficier d’une nouvelle jeunesse. En effet, ce manuscrit ancien fait l’objet d’une opération de conservation-restauration destinée à mieux le protéger et à réparer certains de ses éléments fragilisés au cours du temps. Ce traitement permettra une mise en valeur plus aisée et adéquate du document au cœur même de la médiathèque à la Boussole.

 Pour ce faire, le Graduel a été envoyé à la Bibliothèque nationale de France (BnF), grande institution nationale, afin de le restaurer. Plusieurs experts et artisans d’arts s’y affairent et bichonnent ce bijou déodatien afin de lui assurer un avenir durable et sûr. La tâche est grande car plusieurs points d’attention nécessitent la main curative et sûre de spécialistes nationaux.

 

5 Le Graduel à la BnF

Le Graduel est un manuscrit massif qui alimente les réflexions scientifiques à la BnF – (© Arthur Durand, octobre 2021)

En premier lieu, le Graduel présente une déformation importante sur sa reliure au niveau de son ais supérieur (planche de bois recouverte de cuir qui couvrent l’avant du document), probablement due aux changements de conditions climatiques des divers endroits où il fût gardé.

 

6---Capture-3D-de-la-deformation-du-Graduel

À la BnF, les experts du LRMH effectuent une capture 3D de la déformation du Graduel afin d’en évaluer l’importance – (© Arthur Durand, octobre 2021)

7---Image-3D-du-Graduel

L’image 3D du Graduel permet des analyses poussées de la reliure afin d’étudier des solutions de restauration (© Arthur Durand, octobre 2021)

Après plusieurs analyses conjointes des experts de la BnF et du Laboratoire de Recherche des Monuments Historiques (LRMH), il s’avère que plusieurs pièces de bois composent la structure de l’ais supérieur du manuscrit.

 8 Structure des ais

 

 

 

 

 

 

 

Modélisation de la structure des ais en bois par le LRMH (© LRMH)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La restauration d’un document patrimonial se basant sur un interventionnisme limité afin ne pas dénaturer l’œuvre, la pièce déformée ne peut donc pas être changée ou reformée.

En revanche, sa pression néfaste sur le corps d’ouvrage peut être homogénéisée grâce à l’insertion d’un plat intermédiaire épousant la forme de la déformation. Le contenu du Graduel sera ainsi sauvegardé, tandis que la déformation de son plat restera un témoin de sa longue histoire.

 En parallèle de la création de cette pièce intermédiaire, plusieurs spécialistes travaillent sur les autres parties du manuscrit. Au total, 4 corps de métiers travaillent à la réfection des cuirs déchirés et manquants, au nettoyage des pièces métalliques, au dépoussiérage méticuleux du corps d’ouvrage, à la réparation des déchirures de parchemin, et à la consolidation des enluminures.

 Ce chantier de conservation-restauration est conséquent. D’une certaine manière, il est à l’image du manuscrit : peu commun et de grande envergure.

 Le Graduel en version numérique, c’est par ici Lien externe

 

 

 

 

 

CONCOURS NOUVELLES slide ville

 

 

Dans le cadre de l’édition 2022 de Partir en Livre, le réseau des médiathèques organise un grand concours d’écriture de nouvelles.

Si vous aimez écrire et que vous avez entre 11 et 25 ans lancez vous ! Vous avez jusqu’au 31 mai 2022 à minuit pour nous envoyer vos créations par mail à l’adresse Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Vous avez envie de participer autrement ? Nous recherchons aussi des volontaires pour constituer le jury du concours.

Pour devenir membre du jury rien de plus simple : téléphoner au réseau des médiathèques au 03 29 51 40 60 (lundi 14h-17h et mardi au vendredi 9h-12h et 14h-17h) ou écrire un mail à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Pour plus d’infos c’est ici : https://www.ca-saintdie.fr/decouvrir/mediatheques/concours-de-nouvelles

 

Et pour vous donner l’eau a la bouche voici quelques mot de la main de Julia Billet, marraine du concours :

 julia billet 260643 330 540

« L’amitié… Un mot difficile à définir tant il est plein de sens et tant il donne de sens à nos vies. Aristote écrivait qu’un bon ami est celui qui nous élève. C’est une belle idée de savoir que l’ami.e vient chercher le meilleur de nous et nous permet de toujours aller plus loin. C’est aussi celui/celle avec qui l’on partage, avec qui l’on rit ou parfois l’on pleure. Pourquoi La Boétie était-il votre ami demandait-on à Montesquieu ? À cela, il a répondu « parce que c’était lui, parce que c’était moi » pour dire l’évidence de leur rencontre.

Pour ce concours, je vous propose d’écrire une nouvelle autour de l’amitié, une histoire qui nous fera rêver d’un monde où les sentiments prennent le pas sur la folie du monde, et peut-être nous apporte des moments de paix.

Dans le genre littéraire de la nouvelle, il y a peu de personnages, d’évènements, l’action n’a rien de compliqué et la chute est souvent surprenante. C’est un texte court et fort qui embarque son lecteur, sa lectrice, en peu de pages.

Êtes-vous prêt.e.s à tenter l’aventure ? À vos crayons !

J’ai déjà hâte de lire des histoires d’amitié qui me touchent, me surprennent, me fassent rêver et m’élèvent. »

 Julia Billet, autrice et marraine du concours de la nouvelle 2022

CONCOURS NOUVELLES slide ville

 

Le concours de nouvelles étant terminé, il est temps de dévoiler le nom des gagnants du concours et leurs récits. Sur le thème de l'amitié, et organisé dans le cadre de Partir en Livre par la communauté d'agglomération de Saint-Dié-des-Vosges, le concours était marrainé par Julia Billet, autrice stivalienne (primée au festival d'Angoulême). Félicitations aux 7 lauréats du concours pour la qualité de leurs écrits !

 

IMG 7917

 Les 7 lauréats se sont vus recevoir leur prix lors de la journée du livrodrome le 27 juin dernier, au centre Julia Billet.

 

Retrouvez ici les gagnants et gagnantes du concours et leurs nouvelles :

 

                                   Dans la catégorie 11 à 15 ans :

                                 pdf1er prix - Timbrés - par Jeanne Segard

                                 pdf2nd prix - Kartouche - par Thomas Vogel

                                 pdfMention spéciale - Hanna - par Garance Frémiot-Bourguer

                                 pdfMention spéciale - L'Ame y était - par Luce Latournerie

 

                                   Dans la catégorie 16 à 25 ans :

                                 pdf1er prix - La Coccinelle - par Emma De Aguiar

                                 pdf2nd prix - La Fréquence de l'espoir - par Darya Hugonneaux

                                 pdfMention spéciale - La Théorie arc-en-ciel - Zohra Popart

Pour cette 6ème édition des Nuits de la lecture sur le thème de l'amour, nous vous proposons un concours de haïkus sur Facebook.

Qui ? Ouvert à tout le monde

Quoi ? Expression libre sur l'amour en utilisant le haïku, un genre poétique court et ludique d’origine japonaise.

Comment ? En version photographie de tranches de livres ou texte court (voir exemple ci-dessous) :                         

Haïku livresque

Haïkus

 

 

 

 

 

 

Quand ? Du 13 janvier 18h au 24 janvier 9h

Où ? sur notre page Facebook : cliquer ici

 

puce

 Le gagnant du concours sera déterminé par le plus grand nombre de « j’aime » sur sa photographie en commentaire de la publication annonçant le concours.

Il recevra un bon d'achat culturel d'une valeur de 30€.

 

pdfLire le règlement

 

 

 

 

Tout au long du dernier trimestre 2022 et de l’année 2023, la médiathèque d'Etival-Clairefontaine propose des actions autour du papier. Elles seront en partenariat avec les Papeteries Clairefontaine, l’association des Amis du Ban et l'ANIMAthèque.

 Les visiteurs pourront découvrir une exposition « Des chanoines à Jean-Baptiste Bichelberger », prêtée par l’association des amis du Ban. Ils pourront également retrouver des maquettes réalisées par un apprenti des Papeteries Clairefontaine, les offres de professionnalisation des Papeteries et une sélection de documents prêtés par l'IUT de Saint-Dié-des-Vosges.

Au-delà de l’exposition, plusieurs conférences seront proposées par les amis du Ban, et Jean-Marie Nusse, directeur général délégué du groupe Exacompta-Clairefontaine.

Une première a eu lieu sur la première papeterie d’Etival sur les bords de la Valdange : qui a retracé l’histoire d’une activité artisanale de 1512 à 1850. Cette dernière voulue par l'abbé Fagnozel en 1512 a traversé les siècles grâce à la volonté des chanoines et des propriétaires privés qui ont racheté l'entreprise après la Révolution.

 

312203957 386787760216610 2455977281209502493 n

La conférence du 3 novembre à 20h a abordé la création de la papeterie sur les bords de la Meurthe, et son industrialisation entre 1850 et 1919. À cette époque, Jean-Baptiste Bichelberger fait passer l'activité papetière de la Valdange à la Meurthe en s'appuyant sur la révolution industrielle.

 

Les Papeteries Clairefontaine ont ainsi pérennisé la volonté des chanoines de lier Etival et le papier. C’est ainsi que depuis 1923, la commune porte le nom d'Etival-Clairefontaine.

 Le cycle de conférences de 2022 se clôturera le 15 novembre, à 20h avec la présentation des enjeux du papier aujourd'hui par Monsieur Jean-Marie Nusse,

 En parallèle, des activités autour de l'usage du papier au quotidien ont aussi été proposées aux familles. Quelques photos des diverses créations qui en sont nées.

 

20221025144921
20221025142551
20221025150951
3127468504881301432646341052473322628605866n
20221025151818
DSC9663
DSC9664

 D'autres rendez-vous seront organisés en 2023 : présentation des métiers du papier, mail art, fabrication de papier, atelier papiers création… Restez connectés !

Actuellement la médiathèque de Senones accueille une exposition de tableaux de Michèle Geindre, peintre locale.

C'est une explosion de couleurs chatoyantes et automnales et il faut prendre son temps pour découvrir des détails cachés, un petit chat, un collier ou encore un paysage.

20221005183729-R
20221005183736-R
20221005183854-R

Michèle Geindre a travaillé ses tableaux en mélangeant différentes techniques, collage de papiers, encre de chine, peinture. C'est l'occasion de découvrir plusieurs portraits remplis de poésie.

Venue à la peinture sur le tard, Michèle Geindre qui s'est formé à L'Art-Thérapie a tout d'abord intégré l'atelier de Gérard Petitdidier en peignant des portraits atypiques.. Elle a ensuite rejoint l'atelier de la Mandroseraie avec Catherine Michel qui la soutient et lui permet de s'affranchir de modèles. Les cours d'Histoire de l'Art ont été riches et ont boosté sa créativité. Elle est depuis toujours fascinée par les portraits et la nature et son réel plaisir est de faire émerger des visages à travers le papier comme des visages qui apparaissent dans les arbres.

L'exposition est présente jusqu'au 28 octobre et est ouverte les lundis, mercredis de 9h à 12h et de 15h à 18h  et les vendredi de 15h à 18h.

La médiathèque vous invite également à rencontrer Michèle Geindre le lundi 17 octobre à partir de 15h afin d'échanger sur son travail.

20221005 1857421