Articles à la une

Le palmarès 2021 des livres les plus empruntés sur le réseau Escales

 

C'est vous chers lecteurs qui avez nourri cette bibliographie que nous vous proposons dans cet article. De quoi vous donner des idées de lecture pour la nouvelle année, ou tout simplement allonger votre PAL, vous comprendrez "pile à lire" acronyme bien connu de tout féru de lecture qui empile des tas de livres au pied de son lit, sur sa table de nuit ou dans sa bibliothèque.

 

Pour les romans adultes, les grands gagnants sont :

Sécurité. Pour accéder au portail de votre bibliothèque, merci de confirmer que vous n'êtes pas un robot en cliquant ici.

 

Côté BD adultes, les plus appréciées en 2021 ont été :

Sécurité. Pour accéder au portail de votre bibliothèque, merci de confirmer que vous n'êtes pas un robot en cliquant ici.

 

Les jeunes lecteurs aussi ont leur hit-parade 2021 :

Sécurité. Pour accéder au portail de votre bibliothèque, merci de confirmer que vous n'êtes pas un robot en cliquant ici.

Pour cette 6ème édition des Nuits de la lecture sur le thème de l'amour, nous vous proposons un concours de haïkus sur Facebook.

Qui ? Ouvert à tout le monde

Quoi ? Expression libre sur l'amour en utilisant le haïku, un genre poétique court et ludique d’origine japonaise.

Comment ? En version photographie de tranches de livres ou texte court (voir exemple ci-dessous) :                         

Haïku livresque

Haïkus

 

 

 

 

 

 

Quand ? Du 13 janvier 18h au 24 janvier 9h

Où ? sur notre page Facebook : cliquer ici

 

puce

 Le gagnant du concours sera déterminé par le plus grand nombre de « j’aime » sur sa photographie en commentaire de la publication annonçant le concours.

Il recevra un bon d'achat culturel d'une valeur de 30€.

 

pdfLire le règlement

 

 

 

 

A l’occasion de La 6e édition des Nuits de la lecture, les médiathèques vous invitent à découvrir l’amour dans tous ses états littéraires du 20 au 23 janvier 2022.

 

Aimons toujours !

À Fraize, on fait appel à votre imagination pour un après-midi de création de haïkus, genre poétique court et ludique d’origine japonaise.

flechetitre

Vendredi 21 janvier de 15h à 18h

 

À Senones, Martin Barbe de la librairie le Neuf vous invite à  partager une soirée sur le thème "la grande aventure et autres mots d'amour". Il y lira des extraits du roman-poème La grande aventure de Victor Pouchet et de Je, d'accident ou d'amour de Loïc Demey. A partir de 12 ans

flechetitre

Vendredi 21 janvier à 20h

 

À Étival-Clairefontaine, Jean-Pierre de l'association ANIMAthèque vous donne rendez-vous pour une séance mêlant amour des lettres et mots d’amour. Il vous fera (re)découvrir une sélection de chansons sur le thème.

flechetitreSamedi 22 janvier à 15h

 

À Saint-Dié-des-Vosges, l’association la Cour des Contes convie toute la famille à la médiathèque Jean-de-la-Fontaine.

Le temps d’une soirée, les quatre conteurs présents balayeront toute une série de contes sur l'amour fraternel, l'amour fou, l'amour de l'autre, des histoires de réconciliation et de bizarrerie, bref l'amour dans tous ses états.

Extrait : "Il était une fois au pays des bisons, un Indien et sa squaw qui vivaient près d'un ruisseau aux flots puissants, elle était habile et souriante, lui, toujours en colère et bavard....".

 flechetitreSamedi 22 janvier à 18h30

 

Aimons encore !

Autour de cet événement, des activités seront également proposées avec les scolaires.

Au lycée Georges Beaumont de Saint-Dié-des-Vosges, les bibliothécaires et les documentalistes investiront le foyer des jeunes le jeudi 20 janvier pour une journée d’animations autour de l’expression littéraire (haïkus, acrostiches, calligrammes, création d’histoires…).

Le poète Philippe Vallet, membre du collectif Le Labo des Histoires, animera des ateliers d’écriture dans le collège de Raon l’Étape pendant le mois de janvier. Dans un premier temps, les élèves se familiariseront avec le haïku. Dans un deuxième temps, ils feront une restitution publique à la médiathèque.

Restitution à la Médiathèque de Raon l’Étape

flechetitreJeudi 27 janvier 2022 de 17h à 18h30 - Reportée à une date ultérieure

flechetitreExposition des haïkus du 25 janvier au 19 février - Reportée à une date ultérieure

 

Retrouvez des sélections thématiques dans vos médiathèques

Sécurité. Pour accéder au portail de votre bibliothèque, merci de confirmer que vous n'êtes pas un robot en cliquant ici.

 

Le samedi 20 novembre dernier avait lieu une dégustation expérimentale et musicale proposée par la Compagnie Alambic Fabrique de Théâtre, à la médiathèque d’Étival-Clairefontaine. En présence d’élus stivaliens et léonardien ainsi que de représentantes de la Communauté d’agglomération, le public a participé à un spectacle sensoriel, surprenant, original.

Dans l’entrée de la médiathèque, à 15h15 un piano se met tout à coup à résonner.
Debout derrière le clavier électronique, Hélène Morzuch, l’une des comédiennes, enchaîne trois morceaux différents en continu. C’est alors qu’apparaît Virginie Maillard, sa partenaire habillée en noir et blanc. Elle prépare théière et carrés de chocolat tout en observant le public. Les personnes sont intriguées. Elles le sont d’autant plus quand Virginie leur distribue des flyers. Y figure un menu composé d’une entrée : I just can’t get enough de Depeche Mode, d’un plat Carmina Burana de Carl Orff et d’un dessert Gnossienne n°1 d’Erik Satie. Les trois morceaux qui rythment ce début de spectacle. « Je reviens prendre votre commande ». Il est demandé de choisir un plat parmi les 3 proposés. Au verso est inscrit un énigmatique « 205 secondes ». Nous y reviendrons.
« Les entrées puis les plats et enfin les desserts, veuillez me suivre, c’est par ici ».Virginie installe la quinzaine de participants derrière un rideau noir occultant la section jeunesse. Des chaises sont disposées en U : les entrées en vis-à-vis avec les desserts et les plats au milieu, faisant face à un autre clavier.
Hélène parle alors d’études scientifiques anglo-saxonnes sur la relation entre le goût et la musique. « Les chercheurs ont prouvé qu’écouter de la musique altère la perception gustative. Le morceau peut rendre l’aliment plus doux ou plus fort ». Les deux comédiennes invitent à tenter l’expérience.

 

IMG7592
IMG7599
IMG7595
IMG7600
IMG7601
IMG7609
IMG7611
IMG7610
IMG7603

 

La première étape a lieu au 1er étage. Les personnes sont installées dans des fauteuils dos à dos. Munies d’un crayon de papier, elles ont pour mission de déguster un carré de chocolat au lait tout en répondant à un questionnaire simplement intitulé « quel goût a mon chocolat ? ». Le choix se fait parmi 5 qualificatifs allant de sucré, puissant à râpeux en passant par surprenant comme l’odeur de la pluie un soir d’été avant qu’elle vienne.
Pendant ce temps, l’autre comédienne livre ses souvenirs littéraires.


La deuxième étape se situe au 2ème étage. Cette fois-ci, les participants sont assis, les yeux fermés, face à une des comédiennes. Elle leur raconte alors un souvenir olfactif.
Au bout de 30 minutes, tout le monde se retrouve en bas. Pour finir l’expérience, Virginie lit alors les réponses aux questionnaires pendant qu’Hélène joue les trois morceaux du menu.
Le qualificatif « rassurant comme une douce écharpe en laine accompagnant la cueillette des champignons un après-midi d’automne », est le plus cité et fait sourire la plupart des personnes.


Pour un premier spectacle sous cette forme, ensemble, le duo de comédiennes a conquis le public.
Elles tiennent à préciser que leurs anecdotes, distillées le temps de la dégustation, sont réelles et issues de leur expérience de vie. « Quand on raconte des souvenirs réels sous couvert de fiction avec sincérité, les gens le perçoivent ». Cela invite certains à partager leur avis, leur ressenti voire même leurs souvenirs d’enfance qui sont remontés à la surface lors des différentes étapes.

Pourquoi 205 secondes  ? « Le temps que met le carré de chocolat à fondre sous la langue », tente un homme. « C’est la durée moyenne d’une chanson radiophonique, soit 3 minutes 25. Ça vous est donc familier et rassurant !», répond Virginie.


« Ce spectacle vous a été proposé dans le cadre des Rencontre avec… manifestation culturelle organisée par la Médiathèque départementale des Vosges, service du Conseil Départemental des Vosges. Après une édition écourtée en 2020 dû au contexte sanitaire, le département a eu la volonté de soutenir et de mettre à l’honneur les artistes vosgiens. 52 bibliothèques se sont mobilisées pour faire vivre la culture sous toutes ses formes : concert, exposition, théâtre, danse, arts plastiques, marionnettes, musique, humour », conclut Isabelle Friry de la médiathèque départementale des Vosges.

 

Site de la Compagnie Alambic Fabrique de Théâtre Lien externe

   Logo V CD88 BDcouverture RA 2021 415 240

Le 18 septembre, dans le cadre des journées du patrimoine, 4 groupes de 25 personnes ont pu visiter en avant-première la Boussole, version chantier.
Où l’on découvre les espaces (l’office du tourisme, la galerie mutualisée dédiée à la découverte de notre territoire, la médiathèque et ses services : prêt d’instruments de musique, espaces de co-working, ateliers de médiation numérique…et prêt de livres-nombreux- bien entendu).
Suivez le guide !

 

 

Le Festival International de Géographie dans les médiathèques

Événement incontournable de Saint-Dié-des-Vosges, le Festival International de Géographie est revenu cette année plus fort que jamais, tant au niveau de la programmation que de sa délocalisation. Pour la première fois, les médiathèques de la Communauté d’agglomération y ont participé en tant que réseau, offrant ainsi des moments inattendus à différents endroits du territoire. Cette 32ème édition était sur le thème du Corps et le pays invité était Europe(s).

 

Danse dans l'espace public

Frichti Concept, Cie de danse parisienne est venue dans les Vosges et a créé 3 Safaris Urbains en 2 jours. Visite sensorielle et déambulatoire d’un quartier, le safari urbain est un véritable moment de lâcher prise et d’exploration ludique de l’espace public.
Après une séance d’échauffement et d’apprentissage de mouvements de danse en salle, les participants ont mis en pratique des extraits de chorégraphie et ont improvisé leurs propres pas aux alentours de la médiathèque pendant une heure.
Cette expérience a surpris et enchanté une trentaine de personnes à Fraize, à Raon l’Étape et dans le quartier Saint-Roch à Saint-Dié-des-Vosges.

« C’est libérateur comme expérience ! », habitante de Fraize
« C’est incroyablement relaxant, j’ai adoré !», maman-lectrice de Raon
« Pour une fois qu’on peut s’amuser dans l’espace public sans être grondé, c’est chouette !», enfant-habitant de Saint-Roch


 

2
3
4
5
7
8
10
12
13
16
15
17
18
19
20
21
2
3
4
5
7
8
10
12
13
16
15
17
18
19
20
21

 

Petit tour d’Europe en images

Francis Bourguer, photoreporter bien connu dans la région a posé ses valises et son appareil photo, le temps d’une soirée à la médiathèque de Raon l’Étape. Photos après photos, les participants ont eu la chance de voyager de l’Irlande jusqu’aux Açores en passant par l’Écosse tout en restant dans les Vosges.

 

20211001180130
20211001180225
20211001180531
20211001180625
20211001181927
20211001184815
20211001182026
20211001184803

© Photographies de Francis Bourguer

 

Débat sur les frontières invisibles de la ville

La professeure Catherine Fournet-Guérin de l’Université Lettres Sorbonne a interrogé le corps et le territoire dans une conférence à la médiathèque Jean de la Fontaine. Le public s’est laissé embarquer dans une conversation sur les possibilités et les limites physiques comme psychologiques qu'une personne peut ressentir dans un environnement urbain.