Articles à la une

Le samedi 20 novembre dernier avait lieu une dégustation expérimentale et musicale proposée par la Compagnie Alambic Fabrique de Théâtre, à la médiathèque d’Étival-Clairefontaine. En présence d’élus stivaliens et léonardien ainsi que de représentantes de la Communauté d’agglomération, le public a participé à un spectacle sensoriel, surprenant, original.

Dans l’entrée de la médiathèque, à 15h15 un piano se met tout à coup à résonner.
Debout derrière le clavier électronique, Hélène Morzuch, l’une des comédiennes, enchaîne trois morceaux différents en continu. C’est alors qu’apparaît Virginie Maillard, sa partenaire habillée en noir et blanc. Elle prépare théière et carrés de chocolat tout en observant le public. Les personnes sont intriguées. Elles le sont d’autant plus quand Virginie leur distribue des flyers. Y figure un menu composé d’une entrée : I just can’t get enough de Depeche Mode, d’un plat Carmina Burana de Carl Orff et d’un dessert Gnossienne n°1 d’Erik Satie. Les trois morceaux qui rythment ce début de spectacle. « Je reviens prendre votre commande ». Il est demandé de choisir un plat parmi les 3 proposés. Au verso est inscrit un énigmatique « 205 secondes ». Nous y reviendrons.
« Les entrées puis les plats et enfin les desserts, veuillez me suivre, c’est par ici ».Virginie installe la quinzaine de participants derrière un rideau noir occultant la section jeunesse. Des chaises sont disposées en U : les entrées en vis-à-vis avec les desserts et les plats au milieu, faisant face à un autre clavier.
Hélène parle alors d’études scientifiques anglo-saxonnes sur la relation entre le goût et la musique. « Les chercheurs ont prouvé qu’écouter de la musique altère la perception gustative. Le morceau peut rendre l’aliment plus doux ou plus fort ». Les deux comédiennes invitent à tenter l’expérience.

 

IMG7592
IMG7599
IMG7595
IMG7600
IMG7601
IMG7609
IMG7611
IMG7610
IMG7603

 

La première étape a lieu au 1er étage. Les personnes sont installées dans des fauteuils dos à dos. Munies d’un crayon de papier, elles ont pour mission de déguster un carré de chocolat au lait tout en répondant à un questionnaire simplement intitulé « quel goût a mon chocolat ? ». Le choix se fait parmi 5 qualificatifs allant de sucré, puissant à râpeux en passant par surprenant comme l’odeur de la pluie un soir d’été avant qu’elle vienne.
Pendant ce temps, l’autre comédienne livre ses souvenirs littéraires.


La deuxième étape se situe au 2ème étage. Cette fois-ci, les participants sont assis, les yeux fermés, face à une des comédiennes. Elle leur raconte alors un souvenir olfactif.
Au bout de 30 minutes, tout le monde se retrouve en bas. Pour finir l’expérience, Virginie lit alors les réponses aux questionnaires pendant qu’Hélène joue les trois morceaux du menu.
Le qualificatif « rassurant comme une douce écharpe en laine accompagnant la cueillette des champignons un après-midi d’automne », est le plus cité et fait sourire la plupart des personnes.


Pour un premier spectacle sous cette forme, ensemble, le duo de comédiennes a conquis le public.
Elles tiennent à préciser que leurs anecdotes, distillées le temps de la dégustation, sont réelles et issues de leur expérience de vie. « Quand on raconte des souvenirs réels sous couvert de fiction avec sincérité, les gens le perçoivent ». Cela invite certains à partager leur avis, leur ressenti voire même leurs souvenirs d’enfance qui sont remontés à la surface lors des différentes étapes.

Pourquoi 205 secondes  ? « Le temps que met le carré de chocolat à fondre sous la langue », tente un homme. « C’est la durée moyenne d’une chanson radiophonique, soit 3 minutes 25. Ça vous est donc familier et rassurant !», répond Virginie.


« Ce spectacle vous a été proposé dans le cadre des Rencontre avec… manifestation culturelle organisée par la Médiathèque départementale des Vosges, service du Conseil Départemental des Vosges. Après une édition écourtée en 2020 dû au contexte sanitaire, le département a eu la volonté de soutenir et de mettre à l’honneur les artistes vosgiens. 52 bibliothèques se sont mobilisées pour faire vivre la culture sous toutes ses formes : concert, exposition, théâtre, danse, arts plastiques, marionnettes, musique, humour », conclut Isabelle Friry de la médiathèque départementale des Vosges.

 

Site de la Compagnie Alambic Fabrique de Théâtre Lien externe

   Logo V CD88 BDcouverture RA 2021 415 240

La rentrée littéraire en quelques chiffres c’est plus de 500 romans à paraître entre mi-août et fin septembre.  La majorité est constituée de romans français parmi lesquels près d’une centaine de premiers romans.

Les incontournables

Certains auteurs retrouvent ce rendez-vous traditionnel d’année en année, Amélie Nothomb en tête avec Premier sang, son 30ème roman dont la présentation se limite à cette phrase « il ne faut pas sous-estimer la rage de survivre. ». Guillaume Musso, le roi du suspense à la française (pour le New-York Times) fait aussi sa rentrée avec – L’inconnue de la Seine, qui comme son titre l’indique retrace le parcours d’une femme amnésique repêchée dans la Seine.

Après avoir ausculté le monde des fourmis et des chats, Bernard Werber s’attache à explorer l’univers des abeilles ou plus exactement leur absence dans La Prophétie des abeilles.

Quelques auteurs de romans policiers sont aussi présents dans cette rentrée : Jean-Christophe Grangé avec Les Promises, dont l’intrigue se situe à Berlin à la veille de la seconde guerre mondiale. James Patterson accompagné de sa complice Candice Fox propose comme à leur habitude un polar dès plus efficace Plus jamais.

 

A-la-une-Rentree-Litt
A-la-une-Rentree-Litt1
A-la-une-Rentree-Litt2
A-la-une-Rentree-Litt3

Les découvertes

Des auteurs d’un premier roman se font une place au sein des habitués. Le réalisateur Quentin Tarantino se lance dans l’écriture avec Il était une fois à Hollywood, inspiré de son film primé aux Oscars.

Albin Michel propose l’ouvrage de Céline Laurens : Là où la caravane passe, une histoire mettant en scène une communauté de gitans lors de leur pèlerinage annuel à Lourdes.

 

          A la une Rentrée Litt4    A la une Rentrée Litt5

 

Les livres qui donnent envie 

L’originalité du roman de Akiz – Le Chien, tient dans l’univers choisi pour l’intrigue. C’est le monde de la gastronomie et des grands Chefs qui y est mis en scène.

Amina Damerdji nous fait voyager à Cuba dans les années 50 au début de la révolution qui mènera Fidel Castro au pouvoir. L’auteur nous promet dépaysement dans un cadre historique.

 

            A la une Rentrée Litt6      A la une Rentrée Litt7

 

 

Les prix littéraires

À l'heure où nous écrivons ces lignes, seuls les prix Fémina et le prix Médicis ont été décernés.

Clara Dupont-Monod emporte le prix Fémina avec son livre « S’adapter » qui nous raconte l'histoire d'une famille des Cévennes dont la vie est bouleversée par l'arrivée d'un enfant handicapé.

Quant au prix Fémina du roman étranger il a été attribué à Ahmet Altan pour son livre « Madame Hayat ». Dans une ville où règne l'effroi, on plonge dans l'histoire de la passion amoureuse de Fazil pour madame Hayat, une femme voluptueuse d’âge mûr. Un roman sur les pouvoirs de l’imaginaire dans lequel la littérature se révèle vitale.

 

 Du côté du prix Médicis, dans la catégorie roman français, c'est Christine Angot et son roman « Le voyage dans l’Est » qui a été récompensé. Après avoir déjà évoqué le sujet dans son livre « L'Inceste » en 1999, Christine Angot aborde la thématique du point de vue de l’enfant, puis de l’adolescente et de la jeune femme victime de son père.

Pour le prix Médicis du roman étranger le lauréat est l’auteur suédo-tunisien, Jonas Hassen Khemiri avec « La clause paternelle » qui aborde l’identité et la filiation.

 

À suivre dans l'actualité littéraire l’attribution du célèbre prix Goncourt mais également du prix de Flore et bien d'autres!

Partir en Livre c'est LA grande fête nationale du livre jeunesse, organisée par le Centre national du livre (CNL). La 7e édition de la manifestation s'est déroulée du 30 juin au 25 juillet 2021, sur le thème "Mer et merveilles". Le 9 juillet en particulier a eu lieu un temps fort de 10h à 18h au parc Jean Mansuy et de 20h à minuit à la NEF.

Le réseau Escales et la librairie Le Neuf ont régalé leurs petits mousses avec des rencontres d'auteurs, des ateliers artistiques et scientifiques, du théâtre, de la musique, du cinéma, des jeux, une visite de la ville sur les traces d’Amerigo Vespucci, ainsi que 2 concours (écriture de nouvelles pour les 11 à 25 ans et lecture d’histoires filmée pour les 6 à 11 ans), organisés avec la participation de 12 partenaires et de 8 auteurs et autrices invité.e.s.

Retour en images sur les animations proposées dans le réseau Escales cet été :

  • Environ 150 enfants et parents ont pu participer aux 11 animations proposées dans les médiathèques du réseau Escales cet été.

 

1
2
3
4
5
6
1
2
3
4
5
6

 

  • Aux animations parc Jean-Mansuy le vendredi 9 juillet, ce sont plus de 350 enfants et leurs parents qui ont répondu présents sur l’ensemble de la journée, malgré une météo capricieuse, puisque nous avons essuyé deux orages dans la journée ! Puis c’est à la NEF qu’à continué la programmation avec des lectures musicales dirigées par David Hurpeau, un moment convivial offert par Vosgelis et la diffusion du film "La Vie Aquatique" de Wes Anderson.

 

7
8
9
10
11
12
13
14
7
8
9
10
11
12
13
14

Les courts métrages à l’honneur à Senones !

Manifestation annuelle, La Fête du court métrage est née de la volonté de mieux faire connaître le court métrage au plus grand nombre.

le recolleur de feuilles aff

Pendant une semaine, cinéphiles ou néophytes, jeunes publics, familles et passionnés, explorent la magie du court, partout en France et partout ailleurs, à l'occasion de cette grande fête gratuite et ouverte à tous.

Du 16 au 22 mars, la Médiathèque de Senones a ainsi permis aux petits et aux grands de découvrir la richesse et la diversité du cinéma en version courte.

20220321090543

Séance scolaire du 21/03 - Ecole Perrin Sand de Senones, classe de maternelle grande section

20220321135356

Séance scolaire du 21/03 -  Ecole Perrin Sand de Senones, classe de CP

Seance-Jeune-Public

"Séance Jeune Public" du 18/03 : séance familiale, à partir de 5 ans

16 courts métrages, répartis en 4 programmes (3 à 5 ans, 5 à 7 ans, 7 à 10 ans, adultes à partir de 12 ans) ont été proposés. Lors d’une dizaine de projections, 154 personnes dont 124 élèves des écoles de Senones, de La Petite Raon ainsi que de la Maison d'Enfants à Caractère Spécialisé de la Combe, ont pu être sensibilisés à la différence, la biodiversité, à l’impact de l’activité humaine sur la nature mais aussi s’émouvoir et rire devant des courts métrages français, canadiens, lettons, allemands, tchèques ou bien espagnols.

Hedgehogs-and-the-city-32024a6

« Hedgehogs and the City » de Evalds Lacis (Lettonie – 10mn21 – 2013 - Animation) Par un matin de printemps, les animaux se réveillent de leur long hivernage et découvrent que la forêt a été transformée en ville...

Les-Agneaux

« Les Agneaux » de Gottfried Mentor (Allemagne – 5mn – 2013 - Animation)

Les parents de l’agneau sont désespérés car il ne bêle pas correctement…

Les-Agneaux-2

Agneaux » de Gottfried Mentor (Allemagne – 5mn – 2013 - Animation)

Les parents de l’agneau sont désespérés car il ne bêle pas correctement…

INKTstill002-1160x486

« Inkt » de Erik Verkerk, Joost Van den Bosch (Pays-Bas – 2mn15 – 2019 - Animation)
Une pieuvre maniaque et ordonnée fait usage de tous ses tentacules pour atteindre son but.

un-carre-pour-la-biodiversite

« Un carré pour la biodiversité » de Morgane Boullier (France – 5mn45 – 2015 - Animation)

Chloé découvre la richesse insoupçonnée de la biodiversité de son jardin : fleurs, papillons… Mais soudain, un horrible monstre à moteur vient tout détruire…

Un beau succès qui nous invite, d’ores et déjà, à vous donner rendez-vous en septembre pour le festival Chacun son Court !

 

En 2021 :

flechetitreVous avez joué avec la science et la littérature,

flechetitreVous avez été très (œil) curieux,

flechetitreVous avez créé des monstres (marins) et des origamis,

flechetitreVous avez chanté avec Hélène Koenig, Alexandre Panin et Jean-Michel Rey et Cie,

flechetitreVous avez voyagé en dansant pendant le FIG,

flechetitreVous avez découvert un monde de fantasy,

Vflechetitreous avez mangé du chocolat tout en écoutant des chansons lors des Rencontre avec.

 

Retrouvez en images les temps forts de cette année 2021 riche en animations grâce à de nombreux partenariats et à notre participation aux évènements tant locaux que nationaux!

 

 

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
14
15
13
16
17
18
19
20
21
22
23
24
26
25
27
28
31
32
29
30
33
34
35
36

Le Festival International de Géographie dans les médiathèques

Événement incontournable de Saint-Dié-des-Vosges, le Festival International de Géographie est revenu cette année plus fort que jamais, tant au niveau de la programmation que de sa délocalisation. Pour la première fois, les médiathèques de la Communauté d’agglomération y ont participé en tant que réseau, offrant ainsi des moments inattendus à différents endroits du territoire. Cette 32ème édition était sur le thème du Corps et le pays invité était Europe(s).

 

Danse dans l'espace public

Frichti Concept, Cie de danse parisienne est venue dans les Vosges et a créé 3 Safaris Urbains en 2 jours. Visite sensorielle et déambulatoire d’un quartier, le safari urbain est un véritable moment de lâcher prise et d’exploration ludique de l’espace public.
Après une séance d’échauffement et d’apprentissage de mouvements de danse en salle, les participants ont mis en pratique des extraits de chorégraphie et ont improvisé leurs propres pas aux alentours de la médiathèque pendant une heure.
Cette expérience a surpris et enchanté une trentaine de personnes à Fraize, à Raon l’Étape et dans le quartier Saint-Roch à Saint-Dié-des-Vosges.

« C’est libérateur comme expérience ! », habitante de Fraize
« C’est incroyablement relaxant, j’ai adoré !», maman-lectrice de Raon
« Pour une fois qu’on peut s’amuser dans l’espace public sans être grondé, c’est chouette !», enfant-habitant de Saint-Roch


 

2
3
4
5
7
8
10
12
13
16
15
17
18
19
20
21
2
3
4
5
7
8
10
12
13
16
15
17
18
19
20
21

 

Petit tour d’Europe en images

Francis Bourguer, photoreporter bien connu dans la région a posé ses valises et son appareil photo, le temps d’une soirée à la médiathèque de Raon l’Étape. Photos après photos, les participants ont eu la chance de voyager de l’Irlande jusqu’aux Açores en passant par l’Écosse tout en restant dans les Vosges.

 

20211001180130
20211001180225
20211001180531
20211001180625
20211001181927
20211001184815
20211001182026
20211001184803

© Photographies de Francis Bourguer

 

Débat sur les frontières invisibles de la ville

La professeure Catherine Fournet-Guérin de l’Université Lettres Sorbonne a interrogé le corps et le territoire dans une conférence à la médiathèque Jean de la Fontaine. Le public s’est laissé embarquer dans une conversation sur les possibilités et les limites physiques comme psychologiques qu'une personne peut ressentir dans un environnement urbain.